Main menu:

Site search

Categories

septembre 2014
L Ma Me J V S D
« mai    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archive

Il n’est plus nécessaire de partitionner !

Les raisons invoquées pour avoir son /home séparé de / sont généralement que cela permet d’installer ou de réinstaller Ubuntu sans avoir à toucher aux données personnelles et aux configurations des applications. Vous retrouvez tout de suite un système opérationnel et configuré à votre gout. L’autre raison invoquée généralement est qu’un problème sur la partition /home n’aura pas d’influence sur la partition /. Une partition /home pleine, par exemple, ne bloquera pas le système.

Tout cela était vrai mais ne l’est plus. C’est en tout cas ce que nous rappelle Evan, le développeur qui a écrit l’installeur d’Ubuntu dans un message sur stackexchange en réponse à la quetion What’s your recommendation on drive partitioning schemes for a desktop and home server?:

The Ubuntu installers for both the desktop CD and server/alternate CD have the ability to install over an existing system, preserving your home directory (and the local system driectories: /usr/local, /usr/src, and /var/local). This functionality also reuses the user ID and group ID of an existing user, if it has the same username as the user you’re creating during installation.

En substance, cela signifie que l’installeur Ubuntu est capable de préserver votre /home ainsi que /usr/local et /var/local lors d’une installation ou d’une réinstallation et ceci même si / et /home sont sur la même partition. L’installeur réutilisera aussi le user ID et le group ID de l’utilisateurs existant.

Pour cela, il suffit lors de l’installation, au moment où on doit définir les partitions, de passer en mode avancé. Sous Maverick, il faut choisir l’option Définir les partitions manuellement et cliquer sur le bouton Installation. Ensuite, on choisit la partition où est installé Ubuntu et on clique sur Modifier. Dans la fenêtre qui apparaît, dans le champ Utiliser comme, choisissez ext3 ou ext4 en fonction de votre système de fichiers et veillez à ce que la case Formater soit bien décochée. Choisissez aussi où le chargeur d’amorçage (Grub) doit être installé. Et poursuivez l’installation d’Ubuntu.

L’installation d’Ubuntu est, à mon avis, très simple et un pas dans cette direction a encore été franchi avec Maverick. Pourtant, Evan promet qu’à partir d’Ubuntu 11.04, la détection d’une installation existante d’Ubuntu sera automatique et que l’installeur proposera l’option d’une installation en préservant /home. L’étape ci-dessus sera alors devenue inutile. Il ne sera plus nécessaire de passer en mode partitionnement avancé.

Comments

Comment from Densi
Time: 15 septembre 2010, 10 h 13 min

Pour moi, c’est exactement l’inverse : comment éviter qu’un incident sur le / en vienne à endommager mes données personnelles ? La préconisation de Evan me semble très périlleuse.

Et puis, juste une petite remarque : Linux ne se réduit pas à Ubuntu. Dit autrement, le monde Linux n’a pas attendu Ubuntu pour exister. ;+)

« Il n’est plus nécessaire de partitionner… sur Ubuntu ?! »